.

.

 

De gauche à droite sur la photo : M. Stéphane Bergeron, député de Verchères, les quatre jeunes qui représentaient la ville de Contrecœur : Jérémi Pouliot, Lorie-Pier Lessard, Béatrice Chrétien, Soana Carrier, Maud Allaire, mairesse de Contrecoeur et Alain Guimond, directeur de la maison des jeunes de Contrecoeur.

De gauche à droite sur la photo : M. Stéphane Bergeron, député de Verchères, les quatre jeunes qui représentaient la ville de Contrecœur : Jérémi Pouliot, Lorie-Pier Lessard, Béatrice Chrétien, Soana Carrier, Maud Allaire, mairesse de Contrecoeur et Alain Guimond, directeur de la maison des jeunes de Contrecoeur.

.

.

Des jeunes remplis de talents sur la scène du Festival jeunesse à Contrecoeur

La maison des jeunes de Contrecoeur ainsi que celles des villes de la région peuvent se féliciter du travail accompli pour l’organisation du spectacle Festival Jeunesse. Le spectacle à certainement été une occasion de mettre en valeur les talents d’ici et d’ailleurs; une belle vitrine sur la jeunesse d’aujourd’hui. Le festival aura permis de découvrir une trentaine de jeunes artistes de notre MRC et de Boucherville.  Le comité organisateur tient à dire merci à ses partenaires financiers et logistiques, entre autres à l’école de musique La Chasse Galerie, pour leur collaboration.

Durant près de 2 heures se sont relayés sur la scène des jeunes âgés entre 12 et 17 ans plus créatifs, intelligents, confiants et attachants les uns que les autres. Ils ont présenté des numéros variés en chant solo ou groupe de musique, danse, théâtre et humour. D’ailleurs, les deux jeunes animatrices de 13 ans ont effectué un travail remarquable et fort professionnel… attention Louis-José, la relève est forte!

Une mention spéciale aux quatre jeunes qui représentaient la ville de Contrecœur : Lorie-Pier Lessard, Jérémi Pouliot, Béatrice Chrétien, Soana Carrier. Le Festival Jeunesse, c’est aussi le moment de souligner et de récompenser les jeunes qui se sont impliqués au sein de leur communauté.  Ainsi, encore cette année, six boursiers, soit un par maison de jeunes, se sont vu attribuer la bourse « À toute Jeunesse ». Cette année, la maison des jeunes de Contrecoeur a choisi de décerner la bourse à Maude Archambault, 17 ans pour son implication dans diverses activités.

 

Jérémi Pouliot de Contrecoeur

Jérémi Pouliot de Contrecoeur

20180526_201201

Lorie-Pier Lessard de Contrecoeur

Selon Alain Guimond, directeur de la Maison des jeunes de Contrecoeur « organiser ce spectacle à Contrecoeur pour la première fois a été pour notre équipe une superbe expérience collective. Nous sommes fiers du travail accompli par tous, tant ceux sur la scène que ceux derrière la scène. Nous avons maintenant la confiance nécessaire pour porter des projets encore plus grands pour les jeunes d’ici ». Il s’agit définitivement pour tous d’une expérience qui ne s’achète pas! 

Au sujet du 350e anniversaire de Contrecœur

Les Fêtes du 350e anniversaire sont rendues possibles grâce à un comité de bénévoles, une série d’organismes locaux dynamiques et à la contribution de la Ville de Contrecœur, ArcelorMittal et Grantech partenaires principaux, Patrimoine canadien, Caisse Desjardins de Contrecœur-Verchères, le journal La Relève, le Syndicat des Métallos/Fonds de solidarité du Québec FTQ ainsi que plusieurs autres partenaires. La programmation des activités est disponible sur le site internet de la Corporation à l’adresse http://350contrecoeur.ca/programmation/. Il est aussi possible de s’abonner au fil d’information sur Facebook : https://www.facebook.com/350Contrecoeur/

Au sujet du Festival Jeunesse

Cet événement est organisé par les Maisons des Jeunes de Boucherville, Contrecœur, Saint-Amable, Sainte-Julie Varennes et Verchères, le Festival Jeunesse a pour but d’offrir une expérience de scène incomparable aux jeunes artistes tout en promouvant bien sûr, le talent local. Des apprentis techniciens de scène et de jeunes photographes/vidéastes prendront aussi part au festival afin de développer leur créativité et de mettre un œuvre un spectacle 100% ados et gratuit.

.

.