.

.

 

Sur la photo : Mme Suzanne Parmentier, première récipiendaire de la médaille de l’Ordre de Pécaudy et Antoine Pécaudy, fondateur de Contrecœur, interprété par Guillaume Ducharme Desilets. Crédit photo : Nadya Lajeunesse

Sur la photo : Mme Suzanne Parmentier, première récipiendaire de la médaille de l’Ordre de Pécaudy et Antoine Pécaudy, fondateur de Contrecœur, interprété par Guillaume Ducharme Desilets. Crédit photo : Nadya Lajeunesse

.

.

L’Ordre de Pécaudy décerné à Mme Suzanne Parmentier pour souligner un engagement exceptionnel envers Contrecoeur

 

La Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur a décidé de créer l’Ordre de Pécaudy afin de souligner l’excellence et le mérite d’une personne qui a démontré au cours de sa vie, un intérêt et un engagement exceptionnel envers la préservation du patrimoine et la diffusion de l’histoire de Contrecœur. C’est lors de la Grande finale des festivités du 350e anniversaire de Contrecœur du 24 novembre dernier que l’Ordre de Pécaudy a été décerné pour la première fois. Ainsi, Mme Suzanne Parmentier devient par le fait même la première personne honorée de cette décoration d’exception.

 

Selon René Laprade, président de la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur « Le choix de la récipiendaire de cette première médaille de l’Ordre de Pécaudy s’est fait unanimement. Depuis les 4 ou 5 dernières décennies, Mme Parmentier a contribué à préserver le patrimoine culturel de Contrecœur. Elle est une pionnière de la valorisation de l’histoire, du patrimoine et des métiers d’art. Et pour nous à la Corporation du 350e, ce fut tout un privilège de compter sur sa participation active au sein de notre comité ».

 

Mme Suzanne Parmentier a été l’instigatrice de la classification de la Maison LeNoblet – Duplessis comme patrimoine de Contrecœur, elle a été membre du comité de l’album souvenir des célébrations du 325e anniversaire et présidente de la Société d’histoire du Haut Saint-Laurent. Elle a toujours soutenu et défendu les droits de la femme s’impliquant tant au niveau social que culturel. Présidente du Cercle de Fermières de Contrecœur de 1971 à 1977 et à nouveau de 1983 à 1985, elle a produit un document intitulé Portrait de femmes présidentes du Cercle de Fermières de Contrecœur depuis 75 ans. Mme Parmentier a proposé de produire le livre photo du 350e intitulé Contrecœur sur les chemins de sa petite histoire. En octobre dernier, Mme Parmentier a aussi obtenu une importante reconnaissance alors que lui était décerné le Prix Hommage aînés de la Montérégie de la Table régionale de concertation des aînés.

 

Une médaille symbolise cet honneur. Il s’agit d’un émail sur cuivre, plaqué or, représentant le blason de Contrecœur. Le Comité souhaite que l’Ordre de Pécaudy soit remis à une personne qui aura démontré un intérêt marqué envers la préservation du patrimoine et l’histoire de notre ville. Le moule ayant servi à fabriquer cette médaille sera conservé pour être utilisé par la suite, par exemple par le comité du 375e anniversaire en 2043.

 

Au sujet du 350e anniversaire de Contrecœur  

Les fêtes du 350e anniversaire sont rendues possibles grâce à un comité de bénévoles, une série d’organismes locaux dynamiques et à la contribution de la Ville de Contrecœur, ArcelorMittal et Grantech partenaires principaux, Patrimoine canadien, Caisse Desjardins de Contrecœur-Verchères, le journal La Relève, le Syndicat des Métallos/Fonds de solidarité du Québec FTQ ainsi que plusieurs autres partenaires. La programmation des activités est disponible sur le site Internet de la Corporation à l’adresse 350contrecoeur.ca/programmation. Il est aussi possible de s’abonner au fil d’information sur Facebook : www.facebook.com/350Contrecoeur

.

.